CAN ya ma CAN… fi l’Angola


CAN ya ma CAN… fi l’Angola

(Après les émotions de ces dernières semaines,

il est temps de décompresser)



Ouverture de la CAN. Pelé était présent dans le stade.

Quel plaisir de voir le Roi et l’Arène ensemble !

 

Match Algérie – Malawi.

L’équipe d’Algérie avait des… pros blêmes.

 

Match d’ouverture : Angola-Mali. Menés par quatre buts à zéro, les Maliens remontent au score en onze minutes.

La défaite est ainsi évitée : Et un, et deux, et trois… écarte !

 

Kristian Karembeu au Soir d’Algérie : « Une finale Algérie-Egypte pour le fair-play. »

Karembeu est une star. Il aurait dû donc savoir que jouer contre l’Égypte, Ya star… Ya star… Ya star…

 

A la question de savoir si le sélectionneur français du Gabon continuera à driver l’équipe de ce pays, l’entraîneur répond sèchement :

« J’y suis… Giresse ! »

 

Matmour : «Nos supporters seront avec nous dans nos cœurs ».

En tout cas, une chose est sûre, en Algérie, ils ont toujours été dans les… chœurs.

 

Pourquoi l’arbitre algérien, Mohamed Benouza, n’a-t-il pas arbitré le match Ghana-Togo ?

C’est la faute au… foot-balles.

 

Ze Maria, star brésilienne de football des années 90 : « Il faut compter avec l’Algérie lors du prochain Mondial ».

De plus, c’est facile, il suffit de compter jusqu’à trois « One two three… »

 

Le Togo suspendu pour deux CAN

Handicapée par cette décision sévère, cette équipe de football a plutôt le sentiment d’avoir été suspendue entre deux cannes.

 

Match contre la Côte d’Ivoire. Croyez-vous aux gris-gris, Mr Saadane ?

Non. J’ai dit à mes joueurs de mettre du « leur », et de ne pas chercher à savoir si nos adversaires vont mettre du « leurre ».

 

Match Algérie – Côte d’Ivoire.

Dans le camp algérien, onze corps osent courent et on score.

 

Quelle est votre conception dans la composante de l’EN, Mr Saadane ?

A mon avis, il vaut mieux associer un joueur qui est international avec un joueur qui est en terre nationale.

 

Anecdote racontée par un ancien joueur de l’EN ?

Le speaker du stade m’a fait sourire en annonçant (avec un fort accent) avant le lancement des hymnes nationaux : « Maintenant, nous allons écouter la chanson de eux et la chanson de nous »

 

L’Algérie éliminée : Saadane fustige l’arbitrage.

Dans « arbitrage », il y a arbitre et rage. Koffi Codjia qui vient du Bénin s’est révélé malin. Pire, il fut le Malin…

 

Analyse d’un supporter au sujet de la prestation de l’EN algérienne au cours de la CAN.

Saadane n’a pas cessé de prendre des douches écossaises : un jour il persévère, un autre jour il perd ses Verts…

 

Un commentateur sportif.

A cette minute, le score est de zéro à zéro de part et d’autre…

 

Quelle est la qualité de Matmour Mr Saadane ?

Quand il a le ballon, il a le pas long…

 

Cris de supporters après un but :

Un standardiste : « Hatef ! Hatef !

Un dentiste : « C’est deux dents ! C’est deux dents ! »

 

Que pensez-vous de Saadane, vous les joueurs ?

C’est un entraîneur et un être en or.

 

Et vous taxi, que pensez-vous du sélectionneur national ?

C’est un bon… chef fort.

 

Conseil d’un plombier aux joueurs algériens.

Si vous êtes biens soudés, vous vaincrez goutte que goutte.

 

En Algérie, avant le début du match.

Devant le petit écran, les téléspectateurs se versaient beaucoup de « kaoua » en pensant au « score ».

 

Match Algérie – Égypte : Les joueurs égyptiens sont de piètres comédiens.

Mais tout le monde sait que les Cairotes aiment les navets !

 

Après la victoire égyptienne sur l’Algérie.

En Égypte, les masses rient.

 

Match Algérie – Égypte : « Le travail des coulisses a éliminé l’Algérie »

Des coups lisses ? Des coups durs, oui !

 

Réflexion de Saadane après la défaite de l’Algérie : « L'arbitre a expulsé gratuitement notre meilleur défenseur. »

Gratuitement ? Ce n’est assurément pas la « devise » de Koffi Codjia !

 

Après le match Algérie – Égypte.

L’Algérie encaisse l’échec, l’arbitre encaisse les chèques…

 

Qui est Koffi Codjia ?

Un homme en noir pas tout à fait blanc qui a gagné une coupe de fric.

 

Mohamed Zidan avoue : « La sortie de Halliche a facilité notre tâche »

Et quelle tache ! Une tache sans accent et qui restera indélébile...

 

 

Après l’élimination de la Côte d’Ivoire.

Un journal titre à la une : l’entraineur a raté le « coach ».

 

Un commentateur sportif zézayant.

Ze pense que les zoueurs de la Zambie méritent la coupe du fair-play, parce se sont des zens biens.

 

Quelle différence y a-t-il entre les spectateurs et les téléspectateurs ?

Pendant que les premiers chauffent les grands, les seconds chouffent l’écran.

 

Lu sur la porte des vestiaires des « Éléphants »

Défense d’y voir…

 

Un commentateur sportif.

Le but encaissé est la faute de la défense qui n’a pas su attaquer !

 

Cri d’un borgne après un arrêt de Chaouchi.

Quel coup d’œil !

 

Un journaliste gabonais à propos de Ziani.

C’est un bons gars qui joue avec des gars bons.

 

Un commentateur sportif.

Chouf !... Chouf !... Haaaaaa !... Pa-pa-pa-pa… Chouf !... Chouf encore !... Chouf !... Hoooooo !... Po-po-po-po… Regarde !... Chouf !... Chouf !... et Rechouf !... Heu !... Où en étais-je ?... Ah oui !... Ba-ba-ba-ba… Chouf !... Chouf !...

 

Finale de la CAN. L’Égypte remporte le trophée.

Cent commentaires…

 

 


 

 




31/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres