Conduire Bien et Bien se Conduire


VA DOUCEMENT, JE SUIS PRESSÉ !

 

Lisez et méditez :

 

Un automobiliste a parcouru à deux reprises un itinéraire de 100 km, la première fois à une vitesse de 120 km/heure, la seconde fois à 80 km/heure.

 

Quelle ne fut sa surprise en constatant que les temps mis dans les deux cas étaient quasiment égaux !

 

Mais comment cela se peut-il ?



 

Hé bien, à 120 km/heure, l'automobiliste était obligé de ralentir, et parfois même de rétrograder les vitesses, pour amorcer sans danger les virages. Ce qui lui a fait perdre un grand nombre de secondes à chacune de ces manœuvres, totalisant ainsi plusieurs minutes.

 

Or, cette précaution étant inutile à 80 km/heure, il n'a perdu aucune seconde.

 

A quoi bon donc rouler vite, appuyer sur le champignon, quand, au bout du compte, on ne gagne rien, et qu'on risque plutôt de perdre beaucoup ?

 

Qui va doucement, va sûrement, et va loin.

 

Pour cela, il faut absolument éviter de freiner avec l'accélérateur et d'accélérer avec le frein ?

 

Il faut rouler tout simplement, et ne pas chercher à... voler bas.

 

Adhérer À La Chaussée, C'est Assurément Adhérer À La Prudence !

 

 

 

 

 

 



13/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres