INCROYABLE... MI-VRAI


Il paraît que le Sahara était, il y a longtemps, bien longtemps, un royaume où poussait une forêt si luxuriante, si serrée, que les feuillages arrêtaient les rayons du soleil à la cime des arbres.

Ainsi, on vivait toujours à l’ombre dans ce pays.

 

Un jour, le roi excédé par cet ombrage permanent, voulut voir le soleil à tout prix.

Il fit donc venir tous ses soldats et leur donna péremptoirement l’ordre suivant, en balayant d’un geste rageur la végétation alentour :

 « Coupez-moi ÇA À RAS  ! »

 

Ainsi fut fait. Et la forêt si luxuriante, si serrée, devint du jour au lendemain cet immense désert brûlé par le soleil auquel on donna logiquement le nom de... SAHARA.

 

Histoire réelle ou imaginaire ? Peu importe.

 

Après des ères et des ères, on vient enfin de s’apercevoir que cette décision majestueuse a détruit la production des végétaux et des animaux utiles à l’homme. De plus, ce fait néant a fait de l’homme un végète tôt qui a abandonné le travail de la terre.

 

Mais comme il n’est jamais trop tard pour bien faire, on vient de découvrir que l’avenir de ce pays

se trouve dans l’agriculture, et que l’agriculture à venir se trouve au Sahara.

 

Vrai ou faux, peu importe.

 

De toute manière ça à rien d’extraordinaire pour le consommateur blasé dont l’ordinaire constitue l’extra. Sahara ou pas Sahara, de toute façon, pour lui, depuis longtemps, dessert rime avec désert.

 



31/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres