LA LECTURE CHEZ L’ENFANT


LA LECTURE CHEZ L’ENFANT

Entretien avec le docteur Khaled Abdeslam, Maitre de conférences au dptrmt de psychologie et science de l'éducation et orthophonie université de Sétif2

 ____________________________





 

 

1/Parler nous un peu de l’intérêt de la lecture pour les enfants.
    En l’absence de la culture de dialogue et de débat libre au sein de nos familles et au sein de notre société algérienne , la lecture  s’impose comme une forme de communication et de dialogue verbale indirecte et moyen pédagogique qui aide  l’enfant a développer sa personnalité en générale et ses potentialités et  compétences particulières ;

 1- intellectuelles, (stimule et active la mémoire l’imagination, la créativité, le raisonnement, la déduction et  l’esprit d’ analyse, de synthèse et de conclusion) ainsi développe progressivement la notion du temps par l’apprentissage des enchainements des événements exposé par image et  mouvement ou situation …..) ;

   2- compétence sensoriel :( car elle fait éveiller les sens par les couleurs , les images, les caractères des lettres, les formes et les signes …. etc.)

  3- compétence  psychique et affective ; telle que  la satisfaction d’esprit de curiosité aux connaissances ; le renforcement des sentiments de confiance en soi et l’estime de soi, développe la concentration et la stabilité psychique surtout pour les enfants turbulents ou hyperactifs…….etc). Par La lecture l’enfant de plus en plus  identifie et construit son moi : son moi réel, son  moi social et son  moi idéal..).

 4- compétence sociale, en lui donnant un sens a son existence ; par des sens des gestes, des images et valeurs incluse, ce qui lui  implante le sentiment d’optimisme et l’espoir dans la vie ; lui permis aussi la distinction entre le bon et le mauvais  le bonheur et le malheur et le laisse mieux comprendre son milieu social  culturel et naturel, et a mieux s’adapter a ses exigences. 

   5- La compétence langagière dont ; la  verbalisation (orale et écrite), l’enrichissement du bagage  linguistique (lexical, orthographique, grammatical  et style...et cognitif de l’enfant (divers  connaissances  littéraire scientifique culturel, ainsi des concepts de base sur la philosophie et le mode de vie de son entourage familiale et social.

   En conclusion, la lecture développe le logiciel (système) de pensé chez l’enfant et sa manière de voir  les choses, en lui ouvrant de nouveaux horizons.  

  

 

2/Quel est l’apport des conditions sociales dans la créativité littéraire de l’enfant ?

  L’enfant et un être sociable de nature, dés sa naissance se trouve dans un milieu familiale et dans  un climat social, qui devrait le socialiser impérativement. Pour cela  on peut dire que l’apport des conditions sociales dans sa créativité littéraire et son développement global, sont conditionné par  l’existence d’un degré de conscience psychopédagogique chez les acteurs principaux (surtout les parents) envers le devenir de leurs enfants, par :

 - La création de climat propice basé sur la disponibilité des livres des journaux et revues, qui  provoquent le besoin aux connaissances et fait satisfait l’esprit de curiosité et incite des enfants a lire indirectement. Et l’encourage a l’acquisition et l’apprentissage des connaissances. 

  - L’encouragement de l’enfant a questionner, dialoguer et discuter et s’exprimer librement sans obstacle a ses besoins, intentions, ambitions, vocations et imaginations. On lui permet la manipulation et exploitation des outilles technologique et pédagogique disponible et a sa porté.

 - Epargne les bonne conditions de scolarisation, tel que les moyens didactiques et pédagogiques nécessaire, ainsi la bonne prise en charge des besoins culturel et scientifique de l’enfant.      

  

 

3/Que doivent faire, concrètement les parents pour encourager leurs enfants à lire ?
Les parents devrait encourager leur enfants a aimer la lecture  par leurs comportements  de model (la fréquentation quotidienne des livres, revues et  journaux) devant leurs enfants a la maison.

 Pou mieux concrétisé la vocation de la lecture et son importance chez l’enfant, il nécessite :

-          La création de mini bibliothèque familiale riche en (livres divers sur : des histoires, les animaux  la nature les technologies la santé et la société ….etc).

-           L’Organisation des séances de lecture quotidienne avec l’enfant, surtout les conte chaque soir avant de dormir.

-          De minimiser l’influence et la dépendance le dégout que fait les technologies de communication moderne tel que la télévision, les jeux électronique, l’internet  les  vidéos sur les dispositions et les motivations des enfants a la lecture et a l’apprentissage et l’enseignement en générale.

-          Des encouragements  morale et matérielle ; et l’incitation a faire des résumer, des conclusions des fiches de lecture de ce que lit l’enfant, en s’impliquant a la lecture le même moment  de nos enfants.

-          Organisation de visites ; aux bibliothèques publique, aux foires du livres national et international, aux musé, jardin d’animaux et de distraction, aux sites historique et culturel …….etc.    

-          Création d’occasions de dialogue et de  discussion entre parent et enfant sur des sujets et thème traité par les livres offert . Pour développer la culture de dialogue et l’esprit de curiosité, ainsi provoquer l’esprit de pensé scientifique et renforcer la confiance en soi……  

-           

 

-          4/Pourquoi les éditeurs et les bibliothécaires ne s’intéressent pas à la littérature de l’enfant ?
     Dans notre société algériennes en générale, on trouve peut de gent qui s’intéresse a la lecture,(ni parents ni enseignants ni politiciens ni étudiants ou écoliers ) pour plusieurs raisons liées a l’échelle de  valeurs qui est renversé. D’ailleurs plusieurs  enquêtes scientifique et médiatique réaliser sur le sujet les moments des foires international du livre et au niveau des bibliothèques publiques et universitaire et au niveau des politiciens Algériens  prouve se manque de désire a la lecture. Ce qui a crée le climat de désarroi et de dégout de tous se qui représente à la connaissance ou à la science…

Alors ; écrire a l’enfant n’est pas une tache aussi facile, car celui-ci vit dan un monde spécial qui nécessite l’édition de livres qui traitent des sujets répondant aux besoins , et aux spécificités de chaque étape du développement de l’enfant sur les plans, physique ,mentale psychique ,sociologique et culturel, et  impose l’utilisation d’un langage et un style et des  concepts aussi simple relatif a son niveau mental et reflète leur vécu  réel.      

-             En plus on peut dire que la plus part des éditeurs algériens répond a  la logique  commerciale, plus qu’a logique scientifique ou pédagogiques. Ce qui explique par exemple  l’envahissement des livres de cuisine  et les anales scolaires sur le marché au détriment du livre de l’enfant et autre.                 

      A mon avis je peut dire qu’il est nécessaire et dans l’urgence a l’état Algériens et a la société civile d’intervienne  pour la subvention d’une part du livre enfantine, et  d’encourager les travaux d’équipes de spécialistes de plusieurs domaines (la littératures, la psychologie de l’enfant, les science de l’éducation, la sociologie , l’anthropologie ,éducateurs ….) pou prendre en charge le livre d’enfant.       

 

5/Quand est-il du rôle de l’école ?
  L’école représente la deuxième famille chez  l’enfant puisque il vit la plupart de son temps a l’intérieur, ce qu’elle lui impose de jouer un rôle primordiale sur la lecture par :

-          L’activation de ses bibliothèques existant en introduisant cette tache dans le programme des écoliers comme activité pédagogique principale.

-          Impliqué les enseignants dans l’activité de lecture aux niveaux des bibliothèques  pour soient modèle aux enfants, en lui ordonnant les prérogatives d’organisation de cette tache.  

-          Et l’impliqué comme activité essentiel dans le système d’évaluation de compétences de l’enfant.  

-          Organisation de compétions trimestrielle inter- classes des mêmes niveaux et inter établissements,  pour inciter les écoliers a  la lecture libre.    
 

 

 

   



02/09/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres