EAUX ET BAS


EAUX ET BAS



 

Si vous passez dans cette ville par temps de pluie, un conseil, chaussez-vous de bottes de pêcheur. Vous savez, celles qui montent au-dessus du genou. Car vous aurez à traverser des nappes d’eau, des mares, des étangs, des lacs... et ce, dans la cité même et dans presque tous les quartiers !

 

Et si vous vous trouvez sur les rares trottoirs non immergés, les bottes de pêcheur feront face aux projections d’eau sale causées par le passage en trombe des véhicules dont les conducteurs n’ont cure de la présence des piétons.

 

Nombre de communes connaissent également ces désagréments que causent les pluies diluviennes parce que les précautions élémentaires pour faciliter l’écoulement des eaux ne sont pas prises en temps opportun.

 

Et ainsi, parce que des responsables n’ont pas pris de dispositions pour pallier ces inconvénients, les citoyens, eux, sont obligés de prendre  « dix positions » pour passer d’un trottoir à un autre !


 



27/09/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres