QUAND LE TEMPS SOUFFLE LE CHAUD ET L’EFFROI

QUAND LE TEMPS SOUFFLE

LE CHAUD ET L’EFFROI

 

 

th.jpg

 

 

Le temps: tic-tac, tic-tac, tic-tac … Aujourd’hui, les jours passent comme des heures, les heures comme des minutes, les minutes comme des secondes… En occident, le temps est lié à l’argent. L’aphorisme bien connu « Time is money » (le temps c’est de l’argent) est dans toutes les têtes qui redoutent les dettes.

 

Qu’en est-il chez nous ?

 

L’expression qui est sur toutes les bouches et qui bouche tous les horizons est : « Koul 3aatlaa Fiha Kheir » (Chaque retard est un bienfait). Or, tout le monde sait que les retards engendrent d’abord des tares, puis des re-tares…

 

Mais une fois qu’on a dit cela, on ajoute : « Al Waktou Ka Sayfi, In Lam Takta3hou Kata3ak » (Le temps est comme un sabre ; si tu ne le découpes pas, c’est lui qui te découpera). Comme quoi, on peut dire la chose et son contraire sans peur du ridicule. Bien sûr, heureusement que le ridicule ne tue pas. Oui, mais à quand la mort du ridicule dans ce pays ?

 

Un simple calcul nous a permis de déterminer que pour une espérance de vie de 80 ans, on perd une moyenne de 5 ans de sa vie dans les queues, les chaines et autres attentes qui sont autant d’atteintes.

 

Cela dit, revenons à ce temps effroyablement inexorable. Tic-tac, tic-tac, tic-tac… Comment l’utiliser à bon escient ? Le meilleur moyen à mon avis est de mettre sur pied une bonne organisation. Ou plutôt une tactique, tactique, tactique…

 

Lem



13/08/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres